Histoire du tournoi

Ethias Trophy 2008, L’année de la Consécration…

Ethias Trophy 2008, L’année de la Consécration…

Suite au tournoi de 2008, L’Ethias va être sacré meilleur Challenger au monde par les instances de L’ITF et de l’ATP Tour. Pour arriver à cette récompense, tout le travail de l’organisation et le soutien des partenaires durant ses 4 dernières années ont porté leurs fruits. Comme le disait Yves Allegro(1), joueur suisse spécialiste du double et partenaire du maître Federer en Coupe Davis, « je n’avais jamais vu un Challenger d’une telle qualité en 10 années de carrière professionnelle ». Mais, à nouveau, que dire de l’affiche du tournoi  qui va donner tant de matchs de qualité pour les passionnés de tennis. Bien évidemment, nos stars belges sont toujours fidèles aux rendez vous. Deux Russes en pleines ascensions Teimuraz Gabashvili et Igor Kunitsyn complètent les têtes de série avec le géant Australien au service de feu Chris Guccione et le Brésilien Thomaz Bellucci. Mais le coup de théatre est d’avoir eu la chance et le bonheur de pouvoir accueillir et admirer le « magicien des cours »,  comme le surnomma  un jour Pete Sampras : Fabrice Santoro en personne. Le public qui a pu assister au ¼ de finale le vendredi soir entre Fabrice Santoro et Olivier Rochus vous le dira, ce soir là les passionnés de beau tennis avaient la chance d’être à Mons. Trois set, 2h30 de match avec des coups de génie des deux côtés résument bien cette rencontre. Olivier Rochus, bien mal embarqué avec un premier set concédé et un break de retard dans la deuxième manche reviendra pour s’imposer grâce au public acquis à sa cause, mais aussi et surtout grâce à son caractère de champion qui lui permettra de s’offrir une demi finale contre le futur vainqueur du Tournoi. En effet, l’atypique Russe Teimuraz Gabashvili, 7ème tête de série parviendra à battre en trois sets, notre meilleur joueur belge sur l’histoire du tournoi(2) encore un peu émoussé par son quart de finale.

En finale, Gabashvili gagnera par un double 6/4 son 5ème Challenger Series de la saison. Il dominera l’inattendu Français Edouard Roger-Vasselin, fils du joueur français Christophe Roger Vasselin demi finaliste à Roland Garros en 1983 (pour les plus anciens d’entre nous) il avait battu en quart de finale un certain Jimmy Connors…

En double, c’est la paire Michal Mertinak (Svk) et Lovro Zovko (Cro) (3) qui vont battre la paire Yves Allegro (Sui) et Horia Tecau (Aut) sur le score de 7/6 6/3. Il est à noter que deux jeunes Belges : Ruben Bemelmans et Yannick Mertens honoreront leur Wild Card en atteignant les demi-finales dans le tableau de double. Il nous tient aussi à coeur de préciser que lors de cette 4ème édition, ces deux jeunes belges en pleine ascension sont parvenus en 1/8 de finale en simple et ils ont réalisé d’excellents matchs prometteurs pour l’avenir du tennis belge. En effet, Yannick Mertens et Ruben Bemelmans  ont poussé respectivement Fabrice Santoro et Christophe Rochus dans un troisième set.

Pour finir, merci à tout le public pour avoir participé à cette grande fête du tennis Belge et pour avoir encouragé les artistes de la raquette et de la petite balle jaune!

(1)  Yves Allegro est un excellent joueur de double. Il a participé à 10 finales d’International Series et en a gagné trois. Vienne en 2003 et Halle et Aukland en 2005. Son partenaire de double à Halle et Vienne s’appelait et s’appel toujours Roger Federer.

(2) Avec 12 victoires pour trois défaites, Olivier Rochus a le meilleur pourcentage en 4 participations parmi tous les joueurs belges mais aussi étrangers. Il a gagné le tournoi en 2005, a été demi-finaliste en 2008 et réalisé deux quarts de finale en 2006 et 2007. Il est a noter aussi que ses défaites ont été enregistrées contre les deux vainqueurs en 2006 et 2008 et que l’autre défaite fut concédée en 2007 face à Andrei Pavel.

(3) Lovro Zovko a donc gagné deux fois l’Ethias Trophy en double avec deux partenaires différents. En 2006 avec Claude Sherrer et en 2008 avec Michal Metinak.

Retour