Histoire du tournoi

Ethias Trophy 2012 : Un grand 8 !

Ethias Trophy 2012 : Un grand 8 !

2010 avait été l’année de tous les records. 2012 les a battus !

Voyez plutôt, durant une semaine ce n’est pas moins de 17 000 visiteurs qui se sont pressés dans le Lotto Mons Expo. Le précédent record était fixé à 15 000, une belle évolution. Trois jours du tournoi ont été archi sold-out. Les finales ont attiré quelques 2720 passionnés de tennis dans un court central plein comme un œuf ! Des tribunes supplémentaires ont d’ailleurs dû être disposées aux quatre coins du terrain.

Cette année, le feu d’artifice des finales a été multiplié par trois. Ce n’est pas deux finales mais trois finales dont les spectateurs ont pu se délecter avec celle du simple, du double mais aussi du Young Talent Trophy ! La finale du simple a opposé deux grands joueurs et pas seulement par la taille. Si certains pensaient regarder un duel franco-français, il n’en fut rien. Le vainqueur Kenny De Schepper a la particularité d’être à moitié Belge ! La rencontre opposait donc le grand Kenny (2m3) au multi titré Michael Llodra. Si sur le papier la rencontre paraissait disproportionnée, en réalité le match a tourné à l’avantage du qualifié : De Schepper, classé à l’époque 202ème mondial. Une sensation et quelle sensation, passé par les qualifications, le Franco-belge faisait déjà partie des surprises de pouvoir accéder au tableau final. Alors que dire lorsque ce même joueur lève les bras au ciel pour soulever le trophée ! Tout au long de la semaine Kenny a prouvé des aptitudes dignes des plus grands. Lorsqu’en finale, il se présente face à Michael Llodra, ex-21 à l’ATP, beaucoup doutent encore de ses capacités.

Le match fut d’une rare intensité avec plus de 2h30 de jeu, les deux joueurs n’ont rien voulu lâcher. Il a fallu trois sets et deux tie-breaks pour les départager. Au bout du compte, à 25 ans, le Franco-belge remporte le plus beau titre de sa carrière : 7/6 (7), 4/6, 7/6 (4). Au-delà du joueur très talentueux, les spectateurs ont découvert un homme charmant et attachant, très simple et hyper disponible, bref un bel ambassadeur de l’Ethias Trophy !

Un des grands bonshommes de cette semaine restera à coup sûr : Michael Llodra. Finaliste malheureux du simple, il était également présent en finale du double avec son compère : Roger-Vasselin. Une nouvelle fois Mika échoue à un fifrelin du titre. Ils perdent la finale face à la paire polonaise : Bernardek/Janowicz : 7/6, 4/6 10-2.

Pour cette 8ème édition, l’Ethias Trophy proposait un tournoi dans le tournoi avec le Young Talent Trophy. Véritable master pour les jeunes Belges, il a été remporté pour la première fois par le très talentueux : Clément Geens.

Durant cette semaine, deux joueurs belges se sont dégagés du lot : Maxime Authom et Olivier Rochus. Le Louviérois a réalisé la plus belle semaine de sa carrière à l’Ethias Trophy. Il s’est arrêté en quart de finale face au futur vainqueur : Kenny De Schepper. Avant cela, il avait éliminé la tête de série n° 5 : J. Levine et le tombeur de Nadal : L. Rosol. Peu de personnes attendaient Olivier Rochus à pareille fête. Il fut pourtant le dernier rescapé belge, en atteignant les demi-finales. Après un 1er tour facile, il bat le redoutable Italien Bolelli (6/4, 6/2). En quart, il affronte le français Roger-Vasselin, après avoir remporté facilement le premier set : 6/2, il perd le second sur le même score. Toute l’assistance semble résignée, lorsque coup du sort, une fuite dans le toit permet de faire un break de 30 minutes. Le match se poursuit sur le court n°1 dans une ambiance surchauffée, ce qui permet à Oli de remporter le dernier set 6/4. Il perd ensuite face à l’inéluctable De Schepper, mais Oli a prouvé durant cette semaine qu’il fallait encore compter sur lui !

Si certains attendaient, à juste titre, David Goffin et Steve Darcis, ils ont connu moins de succès. Le premier a buté au 1er tour contre un Michael Llodra sur une autre planète. Le second a dû composer avec une blessure, ce qui ne lui a pas permis de passer le second tour face à Sijsling.

Y a pas que du sport dans la vie ou presque… Cette 8ème édition fut l’occasion de bouleverser le concept de Village Public. Fini donc les espaces exigus, place à un village immense au doux nom de : « Sea, Beach and sun ». Durant une semaine, petits et grands ont pu essayer le street tennis ou encore le beach tennis. Les amateurs de farniente se sont délassés au bord du sable, le tout dans une ambiance soirée avec un dj aux commandes !

L’Ethias Trophy avec le Grand 8, vous a mis la tête en bas !

Retour