News

EN DIRECT DE L'ETHIAS TROPHY - Justine Hénin au Lotto Mons Expo

Publié le 01 octobre 2009
EN DIRECT DE L'ETHIAS TROPHY - Justine Hénin au Lotto Mons Expo

A l'occasion de son 5ème anniversaire,  l'Ethias Trophy était en fête ce mercredi pour recevoir Justine Hénin, ambassadrice du tournoi 2009.

A l'initiative de Trace! et de Belgacom, la journée débuta sur les chapeaux des roues, avec une conférence de Carlos Rodriguez, coach de Justine, consacrée à la manière de transposer les valeurs du sport dans le domaine de l'équilibre transpersonnel.

Après un déjeuner qui donna à Justine l'occasion de rencontrer les décideurs wallons, direction le court central pour le rendez-vous le plus important de la journée: le clinic avec les enfants.

Sous le parrainage de la Loterie Nationale, Créateur de chances, l’après-midi du mercredi a permis à une quarantaine d'enfants de la région de rencontrer Justine Henin et de participer avec elle à une initiation tennistique organisée par son académie. Tous ont eu l'occasion d'échanger quelques balles avec notre ex N° 1 mondiale. Une expérience inoubliable, aux dires des participants !

Elle arrive souriante sur le court, suivie de son coach, Carlos Rodriguez, très applaudie par un public d'enfants et de parents, massés dans les tribunes. Avec chacun, elle prend son temps, écoute affable, répond gentiment. Le présentateur annonce le début du clinic, et présente le premier groupe d'enfants, qui va jouer quelques balles avec notre championne. Elle et Carlos Rodriguez montent sur le Court N° 1. L'ambiance est à son comble, les spectateurs crient de joie. De l'autre côté du filet, deux files d'une dizaine d'enfants, tous revêtus de splendides T-shirt Oxygène, reprenant le baseline de La Loterie Nationale, Créateur de chances, à l'origine de cette rencontre entre Justine et les enfants.

Un à un, les enfants s'avancent, servent. Justine leur renvoie la balle, souriante. Des balles douces, souples, rondes, que les enfants réussissent à rattrapper dans la plupart des cas. Carlos fait de même. Les enfants sont ravis. Et voilà que s'avance un petit bout de chou...(voir photo)... Sa raquette semble plus grande que lui, et son T-shirt lui tombe sur les genoux. Justine lui envoie une balle, qu'il tape avec conviction, et qui s'empresse de partir tout à fait sur le côté pour atterrir dans le public. La seconde balle connaît un destin identique. La salle applaudit le petit garçon, qui ne semble pas du tout dérangé par ces balles manquées, et qui sourit avec un total ravissment.

Chacun des enfants a pu échanger une dizaine de balles avec Justine. Petite pause avant le deuxième groupe. Moment de télévison: Justine répond aux questions de cinq ou six enfants, qui ont soigneusement préparé leur interview. "Allez-vous vraiment redevenir N°1 mondiale ? " souffle un petit blondinet avec un sourire facétieux ? " Justine répond gentiment, et avec humilité que "rien n'est gagné et que tout reste à faire". S'avance un garçonnet timide, qui machouille son bic en regardant le sol: "Est-ce que vous vous dopez ? " Ecalt de rire général, et Justine le rassure, non, elle ne se dope pas, car c'est mauvais pour la santé, et que ce n'est pas bien de tricher. Après une dizaine de questions, immortalisées par une meute de photographes et cameramen, retour sur le court, et clinic avec le second groupe de l'après-midi.

L'initiation terminée, Justiine, tout aussi disponible et souriante, se dirige vers les tribunes, et signe moult autographes. Les uns tendent des balles de tennis, les autres qui un T-shirt, qui un livre, une photo ou un calendrier. Elle signe patiemment, avec un petit mot gentil pour chacun.

Avisant un petti garçon qui n'a pas d'objet à faire signer, et qui tend timidement un petit morceau de papier triangulaire, déchiré et froissé, elle s'interrompt, va chercher une balle sur le court, revient auprès du petit garçon et lui offre la balle signée de sa main.

Ensuite, elle rejoint le coin du court, embrasse son petit chien, est rejointe par Carlos Rodriguez et son épouse Elke. Ils rassemblent leurs bagages, se prêtent encore à une séance photo improvisée, embrassent les enfants, et s'en vont.

Avec eux disparaissent tous les préjugés que certains pouvaient avoir sur la supposée froideur de Justine: aujourd'hui à Mons, ce fût une Justine affable, chaleureuse, souriante, détendue, prévenante avec chacun, et heureuse, que ceux qui ne l'avaient jamais vue en vrai eurent l'occasion de découvrir. Les petits détails de sa manière d'être ont convaincu les plus sceptiques du fait qu'ils venaient de croiser une personne dotée de véritables qualités de coeur.

Quand les organisateurs de l'Ethias Trophy m'ont approchée pour parrainer la journée, j'ai directement été enthousiaste. Plus que jamais, j'ai envie de partager ma passion avec les plus jeunes d'autant que je prends un nouveau départ.

Le tennis est et reste toute ma vie, même si aujourd'hui j'ai évolué, je ne suis en effet plus tout à fait la même qu'en 2008, la flamme de ce sport et de la compétition brûle toujours aussi intensément.

L'Ethias Trophy est donc une belle occasion d'aller à la rencontre de mon public et d'encourager nos meilleurs Belges présents au Lotto Mons Expo pour cette compétition, nous confie Justine Henin.

Marc Nialou

Les chroniques de l'Ethias Trophy

Photos 1, 2, 3 et 4 Philippe Buissin (tous droits réservés).

Retour