News

Quatre quarts de haut niveau

Ce vendredi, place à des quarts de finale qui vaudront la peine d'être vécues

Publié le 07 octobre 2016
Quatre quarts de haut niveau

Avant d’analyser brièvement les quatre quarts de ce vendredi, on se permettra de reproduire les propos de Jurgen Melzer qui, en Français et au micro de Télémb, a dit : « C’est la première fois que je dispute l’Ethias Trophy. Il est incroyablement bien organisé. Tout est parfait et, vraiment, c’est du niveau d’un ATP 250. »

Si c’est un ex-Top 10 qui le dit…

Jurgen Melzer qui partira favori face à Daniil Medvedev. Je sais que l’Autrichien n’est plus au niveau de sa huitième place mondiale mais on le sent très à l’aise au Lotto Mons Expo et je pense très sincèrement qu’il a envie d’aller au bout. Sa victoire en double 12-10 dans le super tie-break ce jeudi démontre en tous les cas sa motivation.

Le quart entre Paul-Henri Mathieu et Jan-Lennard Struff vaudra lui aussi la peine d’être vécu. 71eme mondial, Paul-Henri Mathieu, ex-12eme, a les cartes en mains pour se défaire de l’Allemand. Si Melzer et lui se hissent en demi-finale, on aurait droit à un match entre un ex-8eme et un ex-12eme. Pas mal, non ?

Dans le haut du tableau, ce sera tout d’abord Vincent Millot – qui a battu le tenant du titre au terme d’un match ponctué par un tie-break dans le troisième set - face à Ricardas Berankis. Millot – qui n’est pas un manchot ;-) – aura fort à faire face à Berankis mais vu ce qu’il a montré hier, tout est possible.

 

Le vainqueur de Millot – Berankis jouera soit contre Daniel Brands, soit contre l’espoir russe Andrey Rublev. 

Retour