News

Trois géants et un solide joueur de fond

Les demi-finales mettront en scène trois joueurs de quasi deux mètres et un Vincent Millot solilde sur ses bases

Publié le 08 octobre 2016

Millot - Brands et Medvedev - Struff au programme d'un super samedi

Trois géants et un solide joueur de fond

Jan-Lennard Struff – Daniil Medvedev

 

L’école russe est plutôt généreuse pour le moment avec, entre autres, Andrey Rublev, battu en quart de finale et Daniil medvedev. Ce dernier n’a que 20 ans et se destine à une bien belle carrière.

Du haut de son quasi double mètre (il mesure en fait 1m98), il est capable à tout moment de décocher un service gagnant mais son bras de levier est tel qu’il est aussi très dangereux en bout de course. Son style est assez atypique mais pour le moins efficace.

Face à Medvedev, un autre « géant » puisque Jan-Lennard Struff mesure pas moins d’1m96. L’Allemand frappe même un peu plus fort que Medvedev en première balle. Avec lui, on a plus l’impression de puissance que de fluidité.

Les deux joueurs se sont affrontés à deux reprises, les deux fois cette année. Sur la terre d’Hambourg et, la semaine dernière, sur le dur indoor d’Orléans. Daniil Medvedev s’est imposé les deux fois, en trois sets à Hambourg, en deux à Orléans. Il sera encore légèrement favori ce samedi après-midi.

 

Vincent Millot – Daniel Brands

L’autre demi-finale de cet Ethias Trophy 2016 opposera deux joueurs en pleine maturité puisque Daniel Brands a 29 ans alors que Vincent Millot en a 30.

Ce dernier est un vrai joueur de ligne de fond. Très stable et bien campé sur ses jambes, il est capable de retourner quasi tous les envois de ses adversaires. Depuis le début de la semaine, il multiplie les belles performances et rêve bien entendu d’aller au bout de son parcours.

Face à lui, un nouveau grand joueur, Daniel Brands qui mesure, comme Struff, 1m96. Il y a donc pas moins de 23 centimètres d’écart entre Millot et Brands puisque le Français mesure 1m73.

On aura donc droit à un fait duel de style entre ces deux joueurs qui se sont imposés à quatre reprises.

Ils ont gagné chacun deux fois mais ces quatre matches remontent à 2010 et 2012 et ne veulent donc pas dire grand-chose.

 

Brands sera légèrement favori mais le protégé de Hope & Spirit a plus d’un tour dans son sac (de tennis).

Retour